C. R.de l' A. G. PEN AR BED

Publié le par société d'attelage d'armor et d'argoat

Hier soir A.G. de la "PEN AR BED"
Soirée oh combien sympathique, sympathique mais pathétique.
On nous confirme que les subventions vont disparaitre ( mais il reste en caisse de quoi tenir qq années!)
Que les Haras se désengagent ( avant de dégager ?)
Que les nombreuses associations d'éleveurs renâclent pour se regrouper ( no comment sur les EGOïsmes)
Que le nombre des chevaux présentés aux concours ne cessent de baisser ( mais on ne souhaite les regrouper)
Que les grilles de jugements vont être essayées sur de rares concours et à titre expérimental sur (l'amicale) pression de France Trait ( les Bretons font partie des derniers à trainer les pieds quand les autres races l'ont adoptées déja!)
Qu'il y a des demandes pour acheter des chevaux dressés à l'attelage, mais qu'on en trouve pas ( ça coûte de les faire dresser !)
Même la "casse" à 1.30, 1.40 le kg n'est plus ce quelle était...
Bref, je me sens bien étranger, simple utilisateur, éleveur occasionnel...
Et un peu déprimé, je me dis qu'à la minute de silence pour les disparus on pourra bientôt associer la disparition de l'élevage des Bretons...

Ah quand un électrochoc ?

 

J Y P

 

Commentaires:

 

salut  jean yves  et  blavez mad  bebert   


Tout à fait d'accord avec ton commentaire et j' ajouterais: arrêtons de faire du charolais qui n'offre aucun debouché mais qui laisse la porte ouverte aux polonais.

 

                                                    _______________________________________________

 

Ce n'est pas pour toi Jean-Yves ,mais il ne faut pas jouer les "effarouchés".Depuis plus de trois ans les associations de Races ont été informées que les aides d'Etat seraient restreintes de moitié
pour 2011 et disparaitraient (du moins sous cette forme) pour après 2013.
Certaines de ces associations se sont intéressé à leur devenir et cherché des solutions à leur financement.D'autres préfèrent se voiler la face si ce n'est le laxisme .
En 2003,pour l'amélioration des races et justifier les aides d'Etat, le Ministère de l'Agiculture a demandé aux associations de race d'inclure un programme d'Elevage dans leur stucture .Certaines
s'y sont intéresséés , d'autres moins .L'avenir des aides passera inévitablement par des programmes réalistes d'amélioration.

Depuis 2000,il y a eu 33462 inscriptions de chevaux au Stud Book du Cheval Breton .France trait revendique 20%de la production valorisée hors boucherie,c'est à dire 6700 de 10 ans et moins!C'est
donc 26700 produits non valorisé qui auraient bénéficié des aides à la filière équine;les éleveurs de "charolais" n'en demanderaient pas autant.
En 2009,c'est aussi 1853 éleveurs qui ne font naître qu'un seul produit,590 2 produit,491 entre 3 et 5 et 180 plus de 5 pour seulement 1455 nés en Bretagne c'est à dire moins de la moitié de ceux
nés en France!
Dans les années 50 , certaines personnes ,avec un certain réalisme, ont misé sur la boucherie pour sauver la race .
D'autres depuis ont noyé les ambitions dans les prétentions
Oui Jean Yves , bien pathétique tout ça!
On ne peut jamais se satisfaire de la disparition d'aides,mais cela peut aussi aider à "rebondir".

Yvon


Publié dans infos

Commenter cet article

Yvon Roudaut 23/01/2011 21:44


Ce n'est pas pour toi Jean-Yves ,mais il ne faut pas jouer les "effarouchés".Depuis plus de trois ans les associations de Races ont été informées que les aides d'Etat seraient restreintes de moitié
pour 2011 et disparaitraient (du moins sous cette forme) pour après 2013.
Certaines de ces associations se sont intéressé à leur devenir et cherché des solutions à leur financement.D'autres préfèrent se voiler la face si ce n'est le laxisme .
En 2003,pour l'amélioration des races et justifier les aides d'Etat, le Ministère de l'Agiculture a demandé aux associations de race d'inclure un programme d'Elevage dans leur stucture .Certaines
s'y sont intéresséés , d'autres moins .L'avenir des aides passera inévitablement par des programmes réalistes d'amélioration.

Depuis 2000,il y a eu 33462 inscriptions de chevaux au Stud Book du Cheval Breton .France trait revendique 20%de la production valorisée hors boucherie,c'est à dire 6700 de 10 ans et moins!C'est
donc 26700 produits non valorisé qui auraient bénéficié des aides à la filière équine;les éleveurs de "charolais" n'en demanderaient pas autant.
En 2009,c'est aussi 1853 éleveurs qui ne font naître qu'un seul produit,590 2 produit,491 entre 3 et 5 et 180 plus de 5 pour seulement 1455 nés en Bretagne c'est à dire moins de la moitié de ceux
nés en France!
Dans les années 50 , certaines personnes ,avec un certain réalisme, ont misé sur la boucherie pour sauver la race .
D'autres depuis ont noyé les ambitions dans les prétentions
Oui Jean Yves , bien pathétique tout ça!
On ne peut jamais se satisfaire de la disparition d'aides,mais cela peut aussi aider à "rebondir".

Yvon